Hallo Berlin !

1 octobre, 2013 - Berlin / Travel guide

Après Berkeley, Bangalore et Barcelone, c’est à Berlin que j’ai posé mes valises dimanche dernier. À croire que j’ai un truc avec les villes en B.
Initialement assez réservée sur ce nouveau départ, hantée par des souvenirs d’architecture communiste glaciale et de notions capillaires tout aussi acceuillantes, il faut reconnaitre que la ville a bien changé depuis mon dernier passage.

Arm aber sexy.

est désormais le mot d’ordre, et la ville n’a plus aucun mal à séduire. Gigantesque, torturée, multiple, la ville est un bric à brac éphémère, minutieusement assemblé et immédiatement addictif.

En bref pour cette première semaine :

Une chasse intensive de colocation, localement connue sous le nom de WG. C’est donc l’occasion de vous annoncer que pour la première fois de ma vie je m’installe avec un Homme, trentenaire aux yeux bleus, allemand de son état. Nous aurons aussi un chien et tout ça dans un quartier résidentiel rempli de mioches, faisant mentir à lui seul toutes les stat’ sur le taux de natalité allemand.
(Comment ça c’est « juste » un coloc’ ?)

Les allemands aiment VRAIMENT la bière, vous en offrant gracieusement et le plus naturellement du monde chez T-Mobile pour vous faire oublier la file d’attente… Le tout sur fond d’electro, das ist aber ganz normal.

D’ailleurs a ce sujet…. Oubliez Paris, oubliez le Wanderlust et venez à BERLIN. Je vous attends ! La réputation de leurs clubs est tout sauf surfaite. On s’y perd volontiers sans compter les heures, dans les salles enfumées, dans les openair, dans les caravanes désaffectées, dans… Bref, la Ferhnshturm se chargera d’être votre étoile polaire au petit matin.

Bis bald !

› tags: Berlin / voyage /

Comments

  1. WacsiM dit :

    Ah oui, si j’ai bien compris, les italiens sont vraiment accueillants…

    Pour le « je vous attends », j’essaierai de passer mais il n’y a rien de sûr. La crise, tout ça tout ça.

  2. marie dit :

    génial pour l’homme et le chien! j’ai hâte de venir découvrir tout ca!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.