Ceci est un fromage magritte expo surréalisme beaubourg

« Le Surréalisme et l’objet » au Centre Pompidou, visite d’une profane

20 janvier, 2014 - 75004 / Expos / Paris

Après le Pop Art et le Cubisme, la profane que je suis s’est rendue la semaine dernière au Centre George Pompidou pour y découvrir l’exposition sur « Le surréalisme et l’objet ». Autant le reconnaître tout de suite, j’ai trouvé ça nettement moins accessible que les deux premiers, et je n’y ai pas compris grand chose.

D’entrée, on me dit que le surréalisme est lié au communisme, que le mannequin y tient un rôle essentiel et que le ready-made est une révolution. Soit, je veux bien. Ensuite j’ai un peu perdu le fil par contre…

La sélection d’objet est particulièrement hétéroclite, il semblerait que ce soit justement volontaire. La mise en scène est particulièrement soignée, l’atmosphère étrangement agréable (malgré les objets très particuliers, évitez d’y emmener votre petite-nièce) et l’ensemble franchement divertissant (surtout en bonne compagnie).

expo surréalisme pompidou avisexpo surréalisme pompidou ambianceLa compagnie du bon gout Theo Mercier expo surréalisme pompidouErnst Le Roi jouant avec la Reine expo surréalisme pompidou

Ce que vous y verrez : des noms connus (Duchamp, Miro, Picasso, Ernst, Brassaï, Dali, Magritte), et d’autres moins (McCarthy, Sherman). Au-delà de comprendre (ou pas) les pièces exposées en elles-même, c’est principalement le lien entre les différentes salles que je n’ai pas saisi.

Le + : le détail complètement WTF mais particulièrement bien trouvé : la poupée de cul  « surréaliste » DreamDoll Chlea, sagement assise devant une projection, habillée pour l’occasion comme une guide du musée.

Le – : Si tôt l’entrée franchie, on ne peut s’empêcher d’entendre des gémissements qui « dénotent dans un musée ». On feindra d’abord de ne pas avoir entendu, puis ils deviendront tellement gênant au cours de la visite qu’il nous empêcheront presque de nous concentrer sur les autres œuvres. Un peu dommage !

Pour un aperçu de l’expo en 7 photos, c’est par ici.

En bref, c’est au Centre Georges Pompidou que ça se passe, jusqu’au 3 mars. Amis chômeurs, allez-y, c’est gratuit et on y passe un bon moment. Pour les autres, je crois que je n’aurais pas apprécié payer les 10€ du tarif réduit, et ne pas comprendre grand chose au final (même si j’ai passé un bon moment). Pour mes semblables profanes donc, je vous conseillerais plutôt de découvrir cette expo lors d’une visite guidée ou de prendre un audioguide..? Dites-moi ce que vous en aurez pensé !

 

› tags: beaubourg / centre pompidou / expo / magritte / paris / surréalisme /

Comments

  1. WacsiM dit :

    Oui, effectivement payer 10€ pour l’exposition cela pique. Mais cela reste divertissant en bonne compagnie et le fait que ce soit en nocturne le jeudi soir est sympathique. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.