musée du barreau de paris notes de plaidoirie

Musée du barreau de Paris (Hôtel de la Porte)

29 octobre, 2014 - 75001 / Expos / Paris

Bien caché dans une petite rue près de l’église Saint Eustache, dans le centre de Paris, il est un musée qui se fait discret tout au long de l’année : le musée du Barreau de Paris. Situé dans les sous-sols d’une vielle maison de maître, l’Hôtel de la Porte, ce musée m’intriguait depuis un petit moment. Notant que des visites gratuites et commentées étaient proposées lors de la semaine de l’avocat dans la cité, j’ai donc sauté sur l’occasion ! Rendez-vous pris pour le samedi après-midi, 14h.

« Nous sommes probablement le musée le moins connu de Paris » nous signale notre guide. Effectivement, il n’y a pas foule. Nous sommes un peu moins d’une dizaine, de tous les âges.

musée du barreau de paris architecture

Bon, alors, il présente quoi ce musée ?

M’étant pas peu renseignée, je n’avais absolument aucune idée de quoi il retournait et, c’est vrai, je m’attendais presque à y voir de vieux grimoires poussiéreux entre deux vieux avocats empaillés.

En vrai, rien de tout ça. Les caves voûtées sont lumineuses et la visite bien rythmée. Elle débute en retraçant l’histoire de la profession, nous rendant le contexte par des tableaux (comme celui ci-dessous représentant la justice) et de nombreuses gravures, évoquant les usages et les habits d’époque.

musée du barreau de paris la justice

Elle se poursuit par l’évocation de grands procès parisiens : celui de Louis XVI, de Marie-Antoinette, de Zola, l’affaire Dreyfus etc. et nous embarque assez facilement dans l’ambiance de l’époque. En particulier, les notes de plaidoiries de ces procès sont exposées, nous faisant revivre ces affaires au travers de leurs avocats.

musée du barreau de paris notes de plaidoirie

La suite de la visite met en lumière, s’il était besoin de les souligner,
les liens multiples et étroits entre les avocats et la politique des dernières Républiques françaises. Beaucoup de grands noms reviendront à vos oreilles (Gambetta, Poincaré…) !

tableau gambetta portrait

Une petite anecdote bonus :  Sous l’Ancien Régime, on utilisait des sacs pour transporter les dossiers des affaires plaidées devant la justice. Lorsque la fin du procès était prononcée, le juge déclarait « l’affaire est dans le sac ». L’expression est restée !
musée du barreau de paris habit de procmusée du barreau de paris sac à procès

 

En bref, la visite est un peu longue (1h30, surtout que le débit du conférencier est plutôt rapide !), mais la visite fort sympathique, autant pour les juristes que pour les profanes (mon cobaye de l’après-midi l’a beaucoup appréciée également). Seules des visites guidées sont possibles, mais l’éclairage d’un professionnel est dans tous les cas bienvenu.

Comment y aller ? Attention, le musée n’est pas ouvert tous les jours. Si les groupes sont privilégiés pendant l’année (sur demande), il est probablement plus simple de s’y rendre lors des journées du patrimoine ou lors de la semaine de « L’avocat dans la Cité » (en octobre).

 

› tags: Musée / paris /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.